Rééducation périnéale

La rééducation périnéale consiste à faire travailler les muscles du périnée pour leur rendre toute leur contractilité qu’ils peuvent avoir perdue partiellement lors de la grossesse et l’accouchement. Prescrite par votre gynécologue après l’accouchement, elle est utile tout au long de votre vie de femme.
Pour vous permettre de mieux connaître et de découvrir les intérêts de cette prise en charge, nos équipes vous ont élaboré cette brochure d’information. La vocation de ce document n’est pas de remplacer le dialogue avec les équipes de l’établissement mais de vous offrir un support auquel vous pouvez vous référer.
Nous sommes à votre écoute.

 

 

 

 

Le périnée : sa situation et son rôle

Le périnée est un ensemble de muscles, ligaments et membranes, formant un hamac, occupant tout l’espace inférieur du bassin. En forme de losange, il est tendu d’avant en arrière du pubis au coccyx et latéralement entre les deux ischions. Le périnée soutient donc les organes du petit bassin (vessie, vagin, rectum), maintient la continence urinaire et joue un rôle dans la statique pelvienne et donc du tronc.

Pourquoi ai-je besoin de rééducation périnéale?

Grossesse et périnée
Dès le début de la grossesse, les modifications hormonales provoquent un relâchement des muscles et ligaments. Le périnée se relâche donc aussi. Pendant la grossesse, le poids du bébé sollicite davantage ce muscle qui doit toujours jouer son rôle de soutien. La femme enceinte peut donc avoir quelques fuites urinaires lors de sa grossesse car le muscle plus faible a du mal à maintenir la continence.

Accouchement et périnée
Lors d’un accouchement par voie basse, le périnée est distendu, parfois coupé (épisiotomie) ou déchiré. Dans le cas d’une césarienne, il n’est pas étiré par l’accouchement, mais les abdominaux sont coupés. Cependant, il a été sollicité pendant toute la grossesse comme pour un accouchement par voie basse. Un périnée faible avant une césarienne le restera si la rééducation périnéale n’est pas faite. Ceci est d’autant plus important que la rééducation abdominale prescrite dans ce cas peut être dangereuse si le périnée n’est pas bon.
Quel que soit le type d’accouchement, votre périnée est très sollicité. Il est donc indispensable d’effectuer un bilan périnéal après chaque naissance même si vous ne vous plaignez d’aucun symptôme particulier. En effet, les fuites urinaires, l’aggravation d’un prolapsus peuvent survenir des années après la fin des grossesses lorsque les effets de l’âge sur les tissus s’ajoutent à la distension ancienne liée à la maternité.

Vos séances de rééducation périnéale
Elles peuvent commencer à partir de 6 semaines après l’accouchement ou plus tard en cas d’allaitement maternel. Elles doivent toujours être effectuées avant une rééducation abdominale ou la reprise d’une activité physique, faute de quoi les pressions abdominales exercées sur le périnée faible vont l’abîmer davantage et peuvent donc causer des fuites urinaires et l’aggravation d’un prolapsus.
D’une durée de 30 minutes, elles sont individuelles et toujours effectuées en présence d’un masseur-kinésithérapeute spécialisé. Leur nombre et leur fréquence sont déterminés par le praticien après qu’il ait réalisé votre bilan périnéal.

Le bilan périnéal
Indispensable pour un bon diagnostic, il est composé d’un interrogatoire et d’un bilan clinique. Au terme de votre bilan, le kinésithérapeute fixera et vous expliquera les objectifs et les techniques de rééducation qu’il utilisera pour les atteindre.

La rééducation périnéale
Plusieurs étapes vous permettront d’obtenir un périnée fonctionnel:

  • la prise de conscience du périnée
  • le renforcement musculaire
  • le verrouillage périnéal à l’effort

Pour cela votre kinésithérapeute privilégiera un travail manuel complété si nécessaire par de l’électrostimulation fonctionnelle, du biofeedback et dans certain cas un traitement comportemental. Au cours des séances, il surveillera votre respiration et votre statique qu’il corrigera si besoin. Il vous apprendra enfin un travail d’auto-entretien du périnée pour pérenniser les résultats tout au long de votre vie. De cette façon, la rééducation périnéale d’une autre grossesse sera plus facile et rapide.

La rééducation abdominale
Dès que votre kinésithérapeute jugera votre périnée efficace, vous pourrez commencer sous son contrôle une rééducation abdominale.

Prescrite par votre gynécologue après votre accouchement, la rééducation périnéale a un rôle éducatif, préventif et souvent curatif. Pour obtenir de bons résultats et les pérenniser, une rééducation pratiquée par un masseur-kinésithérapeute spécialisé est indispensable.
La Clinique Sainte Isabelle vous offre la possibilité d’avoir cette rééducation de qualité.

 

Visit lbetting.co.uk how to sing-up at ladbrokes