Nutrition et grossesse

La grossesse, étape importante dans votre vie de femme est une période privilégiée pour revoir ses habitudes et son comportement alimentaires.

Votre façon de vous alimenter durant la grossesse aura des conséquences sur votre santé mais également sur celle de votre enfant et ce y compris dans sa vie d’adulte ! Une grossesse doit donc se préparer et non s’improviser.

Une alimentation appropriée vous permettra non seulement de couvrir vos besoins nutritionnels mais aussi ceux de votre bébé et  favorisera sa croissance harmonieuse. Vous devez éviter les régimes restrictifs source de carences et évidente de préparation au diabète et aux maladies cardio-vasculaires.

La documentation relative à la nutrition est à votre disposition à l'accueil et au service maternité de la Clinique.

La Clinique Sainte Isabelle vous informe qu’un conseiller en nutrition est à votre disposition, sur demande, pour intervenir durant votre séjour (conseils, informations…).

Pourquoi est-ce important ?

En quoi est-ce important pour la mère?

Être enceinte entraîne de nombreuses modifications de l’organisme. La femme enceinte a besoin d’un apport nutritionnel et énergétique supplémentaire pour faire face aux changements physiologiques inhérents à la grossesse : augmentation du volume sanguin, croissance des tissus maternels, développement du foetus, perte de tissus maternels à l’accouchement et préparation à la lactation.

Une alimentation adaptée permettra à la future maman non seulement de couvrir ses besoins nutritionnels mais aussi d’assurer un développement harmonieux de son enfant.

Outre l’équilibre alimentaire, bien manger durant sa grossesse, c’est aussi être attentive à son hygiène de vie (alcool, tabac notamment, l’activité physique…) et respecter des règles d’hygiène et de conservation des aliments afin de prévenir au maximum les risques d’infection telles que la toxoplasmose et la listériose…

En quoi est-ce important pour l’enfant ?

Un environnement nutritionnel défavorable in-utero est capable d’influencer le développement, la structure et les fonctions des viscères du nouveau-né.

Il peut être à l’origine de maladies plusieurs dizaines années plus tard en particulier des maladies cardio-vasculaires. On parle même de programmation foetale qui rend le bébé plus sensible aux effets de l’environnement. Il existe 2 périodes critiques au cours de la vie intra-utérine où l’alimentation doit être équilibrée au mieux, le début et la fin de la gestation.

 

 

Visit lbetting.co.uk how to sing-up at ladbrokes